TÉLÉCHARGER SOPRANO ET JAMEL MEKTOUB - BOYCOTT GRATUIT

Posté le dimanche 21 mai Modifié le samedi 17 février J'voulais pas m'permettre d'être père, l'ère est trop perverse, les dettes pèse Tant de ent mes pairs s'prennent à espérer, s'perdant en espérance Trichent de mains de maître, rien n's'y prête à voir un petit d'main naître Mais l'éternel juge mes frayeurs éphémères, j'vais être père L'verbe "être" prendrait-il là tout son sens? Pèle-mèle En abondance, des craintes germent, seule, une mère peines, mes repères J'essaie au plus d'être un homme qu'est ce qu'mon rôle? J'jure que ça m'honnore mais je me sens roi sans couronne, perplexe. Faudrait que je lui dise qu'à la cité l'appesanteur Qui fait qu'on a plus de pépin que la pomme de newton Au coeur une flèche de Guillaume Telle Un faisant chassé comme Guillaume Durand, le casting de Nagui Fut nul part ailleurs comme moi même à l'école A cause de mes coups de gomme au pot de colle qui Quand je me noyais en math voulais être un maître nageur Car j'étais le mineur des blocs j'allais au charbon avant Même d'être majeur faudrait qu'lui dise de déssiné la silhouette De son avenir mais pas d'la sienne au sol profite d'ceux qu'il Y'a du ciel au sol pas être cramé méfiance seul parrasol Dans l'âme, une guerre en latence naît d'un père en absence C'est une lame qu'on enfonce au vif de l'enfance, à la paix qu'elle annonce C'est au coin des lèvres, une plaie que rien ne panse Dans l'un de mes rèves, j'sens mes mains qui s'avancent au miettes d'sa présence Comme celles d'un pauvre aux pièces qu'on balance. Je voudrais tant qu'on ne se lègue pas nos rôles, que la loi des série l'épargne Qu'tout ça ne concerne pas mon môme qu'il connaisse un autre monde P't'être ai-je été un mauvais fils?

Nom:soprano et jamel mektoub - boycott
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:25.15 MBytes



Posté le dimanche 21 mai Modifié le samedi 17 février J'voulais pas m'permettre d'être père, l'ère est trop perverse, les dettes pèse Tant de ent mes pairs s'prennent à espérer, s'perdant en espérance Trichent de mains de maître, rien n's'y prête à voir un petit d'main naître Mais l'éternel juge mes frayeurs éphémères, j'vais être père L'verbe "être" prendrait-il là tout son sens?

Pèle-mèle En abondance, des craintes germent, seule, une mère peines, mes repères J'essaie au plus d'être un homme qu'est ce qu'mon rôle? J'jure que ça m'honnore mais je me sens roi sans couronne, perplexe. Faudrait que je lui dise qu'à la cité l'appesanteur Qui fait qu'on a plus de pépin que la pomme de newton Au coeur une flèche de Guillaume Telle Un faisant chassé comme Guillaume Durand, le casting de Nagui Fut nul part ailleurs comme moi même à l'école A cause de mes coups de gomme au pot de colle qui Quand je me noyais en math voulais être un maître nageur Car j'étais le mineur des blocs j'allais au charbon avant Même d'être majeur faudrait qu'lui dise de déssiné la silhouette De son avenir mais pas d'la sienne au sol profite d'ceux qu'il Y'a du ciel au sol pas être cramé méfiance seul parrasol Dans l'âme, une guerre en latence naît d'un père en absence C'est une lame qu'on enfonce au vif de l'enfance, à la paix qu'elle annonce C'est au coin des lèvres, une plaie que rien ne panse Dans l'un de mes rèves, j'sens mes mains qui s'avancent au miettes d'sa présence Comme celles d'un pauvre aux pièces qu'on balance.

Je voudrais tant qu'on ne se lègue pas nos rôles, que la loi des série l'épargne Qu'tout ça ne concerne pas mon môme qu'il connaisse un autre monde P't'être ai-je été un mauvais fils? J'ignore tout ou presque de mon père Rien ne reste de mon aurore, faudrait que j'lui dise J'connais pas trop le rôle de père vu que mon père et moi Ne faisions pas Lapeyre malgré qu'on meuble la maison La pertinance de mes propos nourissait son orgueil. L'discours de deux tétu, c'est le discours de deux mecs dans un cercueil Petit, je souhaite qu'mon père soit heureux de ta naissance Te manisfester son affection, c'sera m'en manifester un peu dans un sens Même adulte on garde la soif d'amour paternel L'indifférence laisse à l'existence un goût amer, n'en fait qu'une vague intermède Mon père m'a dit qu'j'étais une perle au milieu de cailloux Etant la seule perle j'voulais finir cailloux Voilà comment un môme bien fini voyou Père, le père du voisin a pris la caille ou Il taffe pour la virgule de son fiston achète moi ce veston Car je caille ou les flammes tapissent les igloos.

J'espère qu'on n'communiquera pas que par chèque La vie est si courte qu'mon fils me découvre rangeant mes effets personnels m'effraie A perdre le sommeil l'ironie des jours, je l'verrai ni naître, ni faire Ses premiers pas, il m'paraît fou d'croire qu'on rattrape le temps mais j'ai l'espoir Faudra qu'j'lui dise qu'il est déjà c'lui qu'j'ai pas su devenir Qu'j'lutterais d'autant d'bons sentiments qu'y en a sous une soutane D'avoir ressenti l'manque Qu'j'resterai près d'lui même à distance j'serais pas ailleurs entre ici Et là ni vraiment ici ni jamais vraiment ça.

Qu'il sache que trop de douilles payent leur loyé Dans le corps d'innocent trop de braconniers Baisse la garde, coupe les défenses de nos rinos Sans aucun remord pourrait même prendre Se qui nous sert de duvet faudra qu'il garde Les pieds sur terre comme un légume Donc être cultiver.

TÉLÉCHARGER 250 ENIGME DU PERE FOURAS

Boycott (feat. Soprano) testo

.

TÉLÉCHARGER PILOTE MAXXTER

Boycott (feat. Soprano)

.

Similaire