TÉLÉCHARGER LAFFAIRE DOMINICI

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses critiques 4,5 Publiée le 6 septembre Un très beau film qui reconstitue parfaitement le déroulement de cette affaire qui ne s'est jamais véritablement terminé. Un immense bravo au très regrettè Michel Serrault dans la peau de Dominici, on ne peux que se prendre de pitié pour cet homme innocent qui sera accusé par ses propres fils car son seul tord c'est d'habiter non loin de la scène de crime, et de ne pas toujours être forcément très loquace avec les gens qui l'entoure, Lire plus Suivre son activité 12 abonnés Lire ses critiques 5,0 Publiée le 14 avril je ne connaissais pas l'affaire dominici j'ai vraiment été bluffer l'histoire est prenante on prend pitié pour ce petit vieux a qui le sort va s'acharner sur lui on s'ennuie pas une seconde réalisation et mise en scène remarquable et michel Serrault joue à la perfection son personnage Alasky Suivre son activité abonnés Lire ses 1 critiques 3,0 Publiée le 4 janvier Une mise en scène et un jeu d'acteurs remarquables. A voir! Pascal I Suivre son activité abonnés Lire ses 3 critiques 4,0 Publiée le 7 novembre Prestation exceptionnelle de Serrault. Reconstruction dotée d'une très bonne mise en scène.

Nom:laffaire dominici
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:12.34 MBytes



Le document, en partie calciné, aurait été trouvé par des écoliers sur un tas d'ordures à Long Eaton, près de Nottingham où résidaient les Drummond. Cette source a pour origine une information invérifiable lancée par la presse anglaise. Le 30 septembre , Paul Maillet est suspendu de ses fonctions de secrétaire de cellule locale du PCF de Lurs par la fédération départementale.

Le professeur Ollivier dépose un premier rapport d'expertise sur le graissage de la Rock-Ola. Le 2 octobre , un fusil Springfield ou Garand, on ne sait, appartenant à Aimé Perrin, demeurant à la côte de Giropey et frère de Roger Perrin père, est confisqué. Aimé Perrin est l'auteur du coup de feu entendu par P. Maillet dans l'après-midi du 4 août ; il déclare avoir tiré sur un vol de corbeaux qui attaquait sa vigne.

Ce même jour, le commissaire Constant enregistre les déclarations de Germain Champsaur, radioélectricien à Peyruis et propriétaire d'un cinéma ambulant qu'il promène dans les alentours.

Il ajoute n'avoir croisé aucun véhicule jusqu'à son arrivée à Peyruis. Vers le 15 octobre , Paul Maillet informe le commissaire Constant que Gustave a été attiré par les râles de la petite Elizabeth lors de sa découverte. Selon le dossier, Maillet s'est confié à Émile Escudier, épicier à La Brillanne, un mois après le crime.

Escudier lui aurait conseillé d'aller le dire à la police. Le 15 octobre , Gustave est emmené à Digne où il est interrogé avec Clovis et Maillet qui confirme sa version. Clovis admet avoir conseillé à son frère de ne rien dire. Tous les trois nient avoir su que la fillette vivait encore.

Le 16 octobre , face à Constant, Gustave refuse d'admettre avoir été présent sur le bivouac lors du passage d'Olivier et d'avoir vu Elizabeth agonisante. Il donne pour raison avoir craint que les parents ne soient les meurtriers de la fillette et ne s'en prennent à lui. En attendant les gendarmes, il dit s'être posté en haut du petit escalier d'accès à la cour sud pour guetter un éventuel départ de la Hillman pour en relever le numéro.

On ne peut pas dire formellement à quelle heure Gustave s'est aperçu que la fillette vivait encore, car rien ne prouve qu'il l'a découverte, comme il l'a prétendu, peu de temps avant le passage d'Olivier. Selon le docteur, sa mort serait survenue trois heures après celle de ses parents. Le 20 octobre , Gustave, assisté de Me Pollak , réitère ses précédentes déclarations.

L'incarcération n'a pas eu l'effet escompté et sa demande de mise en liberté provisoire est refusée. Le 29 octobre , le commissaire Constant reçoit une information de la Sûreté marseillaise qui lui apprend qu'un mois après le drame, Clovis et Jacky Barth, cadet d'Yvette, auraient été vus dans la bergerie de La Grand'Terre en compagnie d'un certain Jo.

Marie Dominici aurait insisté pour qu'on paie celui-ci au plus vite, sous peine de leur créer des ennuis. Jo aurait également été vu par Me Pollak et sa compagne Nelly Leroy. Tous affirment ignorer l'existence du dénommé Jo ainsi que sa présence à la ferme. Son neveu Fernand et son frère Louis sont également interrogés, sans suite.

Le 7 novembre , Gustave est interrogé à son tour en prison. Il se montre évasif au sujet dudit Jo. Étant allé sur les lieux du drame en compagnie de Mes Pollak et Charrier, il dit ignorer ce qui a pu se passer dans la bergerie ni avec qui, et ne pas connaître de Jo avec une mauvaise dentition. Par contre, il dit que Francis Perrin, le facteur de Lurs, est venu ce jour-là à la ferme.

Il affirme avoir vu Nelly Leroy et sa fille à l'entrée de la bergerie en compagnie de Jacky mais non son père François Barth. Il poursuit, disant qu'il n'est pas surnommé Jo. Il exhibe une dentition métallisée, comportant un chicot, et qui peut passer pour le visage effrayant dont il a été question.

D'après elle, leur visite à la ferme se serait déroulée le lundi 8 septembre. Bien sûr, les avocats Pollak et Charrier ne seront pas interrogés. Ce même 12 novembre , Gustave Dominici est condamné à deux mois d'emprisonnement pour non-assistance à personne en danger par le tribunal de Digne.

Son passé de FTP lui épargne d'encourir la peine maximum prévue à cet effet. Il est libéré le 15 décembre [17]. Ce même jour, un certain Wilhelm Bartkowski, détenu à la prison de Stuttgart depuis le 9 août , prétend avoir conduit la voiture d'un commando de tueurs à gages recruté en RFA par un service secret de l'Est et chargé d'exécuter les Drummond.

Il se rétractera quelque temps plus tard, après avoir été auditionné par le commissaire Gillard. Depuis l'incarcération de Gustave, Paul Maillet reçoit des lettres de menaces de mort. Le matin du 17 novembre , il échappe de peu à une tentative d'attentat, artisanal mais efficace, un fil de fer tendu en travers du chemin qu'il dévalait à vélomoteur et qui aurait pu le décapiter. Un peu avant Noël, des inconnus rôdent toute la nuit autour de la maison et dans la cour de La Maréchale, la ferme de Maillet.

Le , le docteur Morin complète son témoignage du 6 août. Ce jour-là, il avait seulement parlé de son changement de campement vers la plateforme à la sortie du pont de la voie ferrée à l'invitation de Gustave pendant l'été Il dit qu'au moment de partir, il est allé prendre congé à La Grand'Terre, mais il ne sait plus s'il s'est rendu chez Gaston ou chez Gustave.

Gustave lui aurait présenté deux armes de chasse, dont l'une utilisée pour la chasse au sanglier. La hausse de celle-ci — en fait le guidon manquant — aurait été remplacée par une demi pièce d'un franc de l'époque, soudée par Gustave.

Sur présentation de la photo de la US M1, Morin ne reconnaît pas la carabine sans chargeur que Gustave lui a présentée, différente de la carabine US qui en possède un. À ce stade de l'enquête, son témoignage est considéré comme flou et n'est pas retenu. Le 4 décembre , le professeur Ollivier dépose un nouveau rapport d'expertise sur le graissage du Springfield saisi chez Aimé Perrin.

Le spectre du lubrifiant de ce fusil est très différent de celui de la Rock-Ola. Le 20 janvier , le commissaire Sébeille reprend officiellement l'enquête. Il lui est recommandé d'éviter de faire des déclarations intempestives à la presse. Paul Maillet révèle aux gendarmes de Forcalquier le 23 janvier , puis au commissaire Sébeille le 27 janvier , que Gustave Dominici a assisté aux meurtres des Drummond depuis le champ de luzerne.

Une énigmatique femme habillée de noir, présente sur le terre-plein de la halte des Drummond, vue par Yvette et Gustave Dominici le soir du 4 août vient embrouiller un peu plus une affaire déjà compliquée. Le 27 janvier , Aimé Perrin vient apprendre à Sébeille que Gustave et Yvette auraient vu une femme vêtue de noir, le soir du 4 août , aux abords de la Hillman.

Yvette le lui aurait appris lors de leur rencontre au matin du 5 août et prétend que Clotilde Araman, une fille Dominici, le sait aussi. Le 14 février , interrogée à son tour, celle-ci confirme et dit qu'elle le tient également d'Yvette. Mais elle dit aussi que Gustave nie cette présence. Clotilde pense qu'il pourrait s'agir de sa mère, mais ce n'est pas crédible, Gustave n'aurait pas manqué de reconnaître sa mère.

Le 2 février , le commissaire Sébeille interroge le gendarme Bouchier. Alors que cet épisode semble insignifiant, Gaston autant que Gustave le contestent à l'unisson devant le juge Batigne le 19 novembre Pourquoi sortir ensemble de La Grand' Terre devait-il être caché? Lors de sa première déposition, Gaston dit avoir appris le crime par Gustave, mais comme la version de Roger menace le témoignage de Roure qui intervient à décharge, le père et le fils vont nier.

En fait, Roger l'avait fait savoir à Sébeille dès le 29 janvier Bouchier ayant demandé à Roger de tenir le décamètre, Gaston, furieux, intervient et le renvoie à la ferme.

Mais, Roger rechignant à obéir, restera un moment sur les lieux avant de repartir avec son grand-père. Le 19 mars , le capitaine Albert recueille les déclarations du gendarme Émile Marque de la brigade de Valensole.

Le gendarme poursuit, disant qu'une heure après leur départ, est arrivé un couple anglais dont la femme était vêtue de noir. L'homme a demandé au gendarme s'il avait vu une voiture anglaise, celle des Drummond? Marque a répondu par l'affirmative et l'homme est allé téléphoner dans l'hôtel pendant que la femme est restée près de la voiture.

Le couple est reparti un quart d'heure plus tard. Le 3 mai , le commissaire Constant remet son rapport final au divisionnaire Harzic. En même temps, la fédération bas-alpine du PCF avait organisé des comités de défense des Dominici, courant août , et programmé une manifestation de protestation anti-policière pour le début septembre.

Toutes ces initiatives avaient été interdites par arrêté préfectoral. Le 7 mai , à Digne, où depuis quelque temps il est employé comme commis-boucher, Roger Perrin fils révèle au commissaire Sébeille l'existence d'un seau d'eau en toile dont les Anglaises se seraient servi pour aller prendre de l'eau à la ferme.

Le lendemain, sa mère Germaine, à qui Yvette s'est confiée aussi, confirme la venue des Anglaises à la ferme au commissaire Sébeille. Par ailleurs, l'argent des Drummond ainsi qu'un certain nombre d'objets dont un appareil photographique leur appartenant ont disparu. Le 13 mai , le commissaire Sébeille recueille à Marseille le témoignage discordant de Jean Ricard qui a campé la veille du meurtre sur le plateau de Ganagobie.

Le 21 août , le commissaire Sébeille enregistre la nouvelle déposition de J. En effet, le gendarme Gibert d'Oraison n'a consigné que partiellement la déposition du motard le 5 août ; il en parle au capitaine Albert qui l'envoie au policier et celui-ci entend à nouveau Olivier, qui lui apprend que les deux femmes Dominici étaient postées au débouché de la ferme et surveillaient le renfoncement où agissait Gustave.

Roche tandis que ceux de Gustave et d'Yvette concordent avec celui de R. Celui-ci lui aurait dit que son ami Jean Galizzi avait emporté par mégarde la bouteille à Pont-Bernard et c'est là qu'il aurait appris la mort des Anglais. Interrogé à son tour, Galizzi va confirmer dans un premier temps. C'est en se rendant à Peyruis que les gendarmes vont s'apercevoir que le père Puissant est décédé depuis novembre Entendu à nouveau, Galizzi va s'effondrer et reconnaître avoir fait un témoignage de complaisance.

Selon Daniel Garcin, employeur de Galizzi, ce dernier aurait couché la nuit du 4 au 5 août à La Cassine, une ferme située au-delà de Peyruis et que les Perrin de La Serre venaient de prendre en métayage. Auditionné par les gendarmes, Faustin Roure va démentir avant de revenir sur ses déclarations pendant le procès.

Quand il lui est demandé comment il s'est rendu sur les lieux des meurtres, Roger Perrin déclare avoir utilisé le vélo de course de son cousin Gilbert, fils de Clovis Dominici.

Entendu sur ce point, Clovis Dominici affirme n'avoir prêté le vélo de son fils que le 18 août Mais les gendarmes n'ont vu que la bicyclette de Gustave Dominici au pied du mûrier dans la matinée du drame.

Édifiés sur ses capacités de mensonge, les gendarmes vont alors l'interroger sur son emploi du temps la veille du drame. Auditionné, Delclite va démentir avoir rencontré le petit Perrin. Cette dernière va confirmer cette version. Ces mensonges successifs auraient dû alerter les enquêteurs, malgré un faisceau de présomptions réuni par les gendarmes.

En dépit de cela, le commissaire Sébeille considère le jeune Perrin comme un hâbleur sympathique. Contrairement à une opinion répandue par la presse, Roger Perrin n'est pas un mythomane.

TÉLÉCHARGER METAL HURLANT CHRONICLES SAISON 1 GRATUITEMENT

Navigation

Le document, en partie calciné, aurait été trouvé par des écoliers sur un tas d'ordures à Long Eaton, près de Nottingham où résidaient les Drummond. Cette source a pour origine une information invérifiable lancée par la presse anglaise. Le 30 septembre , Paul Maillet est suspendu de ses fonctions de secrétaire de cellule locale du PCF de Lurs par la fédération départementale. Le professeur Ollivier dépose un premier rapport d'expertise sur le graissage de la Rock-Ola.

TÉLÉCHARGER ALBUM BAAZIZ GRATUIT GRATUITEMENT

Affaire Dominici

La famille de Gaston Dominici, condamné à mort puis gracié, ne cesse de demander sa réhabilitation. Ce pittoresque village des Alpes-de-Haute-Provence devient le berceau d'une des plus incroyables énigmes criminelles de l'après-guerre. Sir Jack Drummond, biochimiste anglais de grande réputation, son épouse lady Ann et leur fille Elizabeth, 10 ans, sont assassinés en bordure de la RN96, où ils avaient décidé de camper. Les cadavres des parents, tués par balle, sont retrouvés près de leur voiture, une Hillman Minx version break stationnée contre la borne kilométrique Le corps de la fillette, dont le crâne a été fracassé à coups de crosse, est quant à lui découvert plusieurs dizaines de mètres plus loin, sur les rives de la Durance. Mais penché au-dessus de cette petite fille massacrée, j'étais bouleversé, concéda le commissaire Edmond Sébeille, chargé l'affaire. Elizabeth, en pyjama bleu, reposait sur le dos, son crâne ressemblait à un sac de noix.

TÉLÉCHARGER AVIS DE MISTRAL 1FICHIER GRATUITEMENT

L'affaire Dominici

Voulant lui complaire, son père achète trois billets avant de partir, lui promettant de remonter du bord de mer le moment venu. Ils reprennent la route tard dans l'après-midi et, à la nuit tombante, vers huit heures du soir, ils décident de s'arrêter sur un terre-plein pour y dormir. Entre la route nationale 96 et la voie ferrée, ils s'installent sur le territoire communal de Lurs, à cent-cinquante mètres d'une ferme, la Grand'Terre, où Ann Drummond et sa fille iront demander de l'eau. Sous un murier qui dessine un espace plus accueillant les Drummond déplient deux lits de camp, leur fillette s'endort sur le siège arrière de la voiture. Il lui demande de prévenir les gendarmes de Forcalquier.

TÉLÉCHARGER METHODE LAFAY NUTRITION GRATUITEMENT

L'affaire Dominici : une histoire de famille

.

Similaire